A LA POINTE - ENVIRONNEMENT

Pointe Croisette. Défense de l’environnement, du littoral et du cadre de vie du quartier à Cannes

Proscrire les 12 Salopards ( "Dirty Dozen") de l’Environnement

Mobilisation Mondiale contre les POPs

Les POPs ou "Polluants Organiques Persistants" sont interdits depuis le traité de Stockholm de 2001

mercredi 15 mars 2006



C’est l’activité industrielle de l’humanité qui se retourne contre elle. L’absence de préoccupations environnementales dans les politiques économiques porte en elle un désastre pour la santé publique.

Premiers accusés : les POPs ou "Polluants Organiques Persistants" (DDT, dioxines) - véritables poisons pour la vie animale et le genre humain en particulier.

On peut rêver d’une époque où les préoccupations environnementales prendront le pas sur des impératifs économiques mal maîtrisés et coûteux pour la société dans le long terme.

- Que sont les POPs ?

- La contamination par les POPs

- Les effets des POPs sur la santé humaine

- Que fait la France avec ses incinérateurs ?

- S’informer sur internet


Que sont les POPs ?

Les 12 POPs (Polluants Organiques Persistants) les plus dangereux pour la santé humaine ont été surnommés les « 12 Salopards ».

Les 12 POPs les plus dangereux pour la santé d’après les Nations-Unies

PesticidesIndustrial Chemical ProductsUnwanted By-products
Aldrin ; Dieldrin Polychlorinated biphenyls (PCBs) Polychlorinated dibenzo-p-dioxins (PCDDs)
Endrin Hexachlorobenzene (HCB) Polychlorinated dibenzofurans (PCDFs)
Chlordane Polychlorinated biphenyls (PCBs)
DDT Hexachlorobenzene (HCB)
Heptachlor
Mirex
Toxaphene
Hexachlorobenzene (HCB)

- 8 sont des insecticides :
l’aldrine, le chlordane, la dieldrine, l’endrine, le HCB, l’heptachlore, le mirex et le toxaphène. Principalement utilisés contre les termites, il existe pourtant des produits de substitution à ces insecticides.

- Le DDT sert encore dans une vingtaine de pays de l’hémisphère Sud à lutter contre le paludisme. S’il est encore en usage dans les pays en développement(de même que l’essence au plomb), les pays du Nord sont également concernés car le DDT est véhiculé par les courants aériens !

- Les 3 derniers POPs sont des dioxines : les PCBs, les furanes et les dioxines. Les PCBs sont des huiles ininflammables utilisés dans les transformateurs électriques. Les dioxines sont émises dans l’environnement par les incinérateurs ménagers et hospitaliers.

En mai 2001, à Stockholm, un traité international contre les POPs a été ratifié par 80 pays.


La contamination par les POPs

Ces produits très toxiques s’éliminent très lentement, passent du sol aux végétaux puis de ceux-ci à l’homme. Ils s’accumulent alors dans les parties graisseuses du corps.

La faune est concernée elle-aussi par ce mécanisme ; c’est ainsi que consommer des poissons riches en graisses revient à ingérer ces poisons.

c’est par notre alimentation que nous sommes contaminés par les POPs


Les effets des POPs sur la santé humaine

Ils provoquent des malformations des organes reproducteurs, des cancers des testicules et de la prostate. En France, on connaît plusieurs cas de garçons nés dans des familles d’agriculteurs et dont les organes génitaux sont atrophiés. On observe la diminution des naissances de garçons.

Autre conséquence : les POPs passent dans l’organisme des bébés par le lait maternel - le système immunitaire des bébés est alors gravement perturbé.

L’effet est d’autant plus pernicieux qu’ils s’accumulent dans l’organisme de chacun de nous. L’ingestion peut être minime, mais si elle se répète année après année.

Pour l’OMS (Oragnisation Mondiale de la Santé), la quantité acceptable par le corps humain est de 1 à 4 pg/kg/jour ( 1 à 4 picogramme par kg de poids et par jour ) (1 picogramme = 1 millionnième de millionnième de gramme ).

En France, hélas pour nous, si l’on ajoute tous les facteurs produisant des dioxines dans notre environnement, on trouverait un seuil proche de 5 pg/kg/jour, supérieur à celui admis par l’OMS.

Et cette pollution se transmet par héritage à nos enfants !

La hausse des taux de cancer dans les pays développés est pour partie imputable à l’accumulation des POPs dans notre organisme


Que fait la France avec ses incinérateurs ?

En France, ce sont principalement les incinérateurs qui produisent les dioxines.

Les incinérateurs ménagers produisent des dioxones à très faibles quantités, trop faibles pour être dangereuses, disent certains spécialistes. L’ennui est que les POPs agissent contre nous par effet cumulatif.

C’est pour cela que les associations de défense de l’environnement refusent les incinérateurs ménagers.


La leçon de l’amiante a-t-elle été comprise ?

Depuis trop d’années, les gouvernements font preuve de laxisme face aux industriels. Les déchets ménagers sont un fléau de notre société de consommation.

Et si l’on changeait nos habitudes de consommation ?

- Consommer de façon à produire moins de déchets ménagers.

- Favorisons le recyclage : cliquez ici.

Ce point est important car il faut éviter l’incinération des plastiques à base de chlore ( les PVC des bouteilles en plastique ) - le PVC est accusé de produire des dioxines lors de son incinération.


S’informer sur internet

Spécifiquement sur les POPs (Polluants Organiques Persistants) : cliquez ici

(source partielle de nos informations)

Programme des Nations-Unies pour l’Environnement : cliquez ici